Mélenchon : après le départ de Taubira, «dégoûtée», «restent les dégoûtants»

le
5
Mélenchon : après le départ de Taubira, «dégoûtée», «restent les dégoûtants»
Mélenchon : après le départ de Taubira, «dégoûtée», «restent les dégoûtants»

« Sans les dégoûtés, restent les dégoûtants ». Séduit par sa tournure, dimanche dans le JDD, Jean-Luc Mélenchon l'exploite ce lundi dans un long billet sur son blog.

« Taubira s’en va ? Elle est dégoûtée. Selon le mot d’un démocrate-chrétien belge des années 70 qui savait de quoi il parlait : « quand les dégoûtés s’en vont, il ne reste que les dégoûtants ». De fait, « le rétrécissement de la base gouvernementale est spectaculaire », écrit-il. Dans ce long texte, le député européen du Parti de Gauche évoque aussi le problème de la dette étudiante et la naissance d'une conférence régulière de « Plan B  qui réunit  des politiques de France, d'Espagne, de Grèce et d'ailleurs, soucieux de défendre une autre ligne à la gauche et à l'Europe après « l'humiliante » austérité infligée à la Grèce.

S'agissant de Christiane Taubira, que moque ou reproche l'ancien candidat à la présidentielle du Front de gauche ? « Le désarroi est si grand dans les milieux socialistes que Christiane Taubira a été instantanément canonisée par l’opinion proche du PS ». Taubira à gauche du PS ? « Elle ne (le) dit pas elle-même à son sujet ! »

« Tous les signes envoyés par ce gouvernement convergent vers le pire », fustige-t-il, à quelques heures d'être reçu à l'Elysée, au dîner donné en l'honneur de Raul Castro. Pour Mélenchon, la nouvelle rédaction de la révision constitutionnelle, sur la déchéance de nationalité, « est pire que le projet initial ». « Les binationaux seront bien traités différemment des autres Français. François Hollande et Manuel Valls essayent de camoufler cette réalité, ajoutant l’hypocrisie et la lâcheté à l’affront républicain ». En étendant la menace de déchoir de leur nationalité tricolore les auteur de délits, et pas seulement de crimes, « la surenchère redoutée a déjà commencé ».

« Le garde-fou est bien mince. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6998582 il y a 10 mois

    Mélenchon ? A quoi sert-il celui-là ??

  • mucius il y a 10 mois

    Quand on ne s'entend plus parler on peut dire n'importe quoi.

  • frk987 il y a 10 mois

    Il remplace le père Le Pen dans les jeux de mots......merci....ça fait sourire !!!! c'est du même tonneau de le Durafour crématoire !!!!

  • dotcom1 il y a 10 mois

    Rappellez donc à ce monsieur de quel bord politique il est. On dirait qu'il a un trou de mémoire.

  • glitzy il y a 10 mois

    Qu'est ce qu'il est fatiguant