Mélanome malin: le dépistage est un enjeu vital

le
0
INFOGRAPHIE - La détection précoce de ce cancer de la peau permet un excellent pronostic à long terme.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

«Le rapport masse/agressivité du mélanome malin est sans commune mesure avec aucun autre cancer. Mais il est aussi le seul à être visible, ce qui permet de le détecter précocement , souligne le Pr Grob, responsable du service de dermatologie de l'hôpital Sainte-Catherine à Marseille. Il faut donc s'inquiéter de tout ce qui est nouveau et qui évolue rapidement sur sa peau et consulter dès qu'on a le moindre doute.» Pris en charge tôt, le mélanome est en effet l'un des cancers dont la survie à cinq ans, de 80%, est la meilleure. Le mélanome malin touche tous les âges mais apparaît plutôt entre 40 et 50 ans. Chaque année, 8.000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France et 1.500 personnes en meurent, des chiffres en augmentation constante depuis les années 1960, début de la mode du bronzage.

Le mélanome malin est un cancer de la peau et c'est là qu'il apparaît dans la majorité des cas, même s'il peut s'ob...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant