Melania Trump défend les "discussions entre garçons" de son mari

le
0
    WASHINGTON, 18 octobre (Reuters) - Melania Trump a défendu 
son mari dans une interview diffusée lundi, jugeant que ses 
propos obscènes à l'égard des femmes, enregistrés en 2005 et 
divulgués à la veille du deuxième débat présidentiel, n'étaient 
que des "discussions entre garçons". 
    Jusqu'à présent assez discrète dans la campagne du candidat 
républicain Donald Trump, Melanie Trump a accordé sa première 
interview télévisée, à CNN.  
    Son mari accuse dans les sondages un retard de sept points 
face à Hillary Clinton, après le scandale déclenché par cette 
vidéo et la multiplication d'accusations de harcèlement et 
d'agressions sexuels contre lui. 
    Dans l'interview diffusée lundi, Melania Trump estime que 
son mari avait participé à "des discussions entre garçons, et il 
a été incité - encouragé - par le présentateur à dire des choses 
vulgaires". 
    Dans la vidéo publiée par le Washington Post, Donald Trump 
se vante devant le présentateur de l'émission "Access 
Hollywood", Billy Bush, de toucher et d'embrasser des femmes 
sans leur consentement. 
    La chaîne NBC a annoncé lundi le départ de Billy Bush de son 
émission actuelle, le "Today Show". 
    Melania Trump s'est dite surprise par la vidéo, expliquant 
qu'elle n'avait jamais entendu son mari utiliser un tel langage. 
    Elle a déclaré en outre être d'accord avec Michelle Obama, 
qui a estimé que les gestes évoqués par Donald Trump 
constituaient des agressions sexuelles. "Mais chaque agression 
doit être examinée dans un tribunal. Accuser qui que ce soit, 
homme ou femme, sans preuve, est préjudiciable et injuste." 
    Elle a toutefois reconnu que son époux se comportait parfois 
comme un enfant.  
    "Parfois je dis que j'ai deux garçons à la maison. J'ai mon 
jeune fils et j'ai mon mari. Mais je sais comment parlent 
certains hommes, et c'est comme ça que je l'ai vu, oui", 
a-t-elle ajouté. 
    Dans un autre entretien à la chaîne Fox News, dont une 
retranscription partielle a été consultée par Reuters, Melania 
Trump dit avoir pardonné à son mari ses propos injurieux. 
    "Ces mots, ils étaient blessants pour moi et ils étaient 
déplacés. Et il s'est excusé. Et j'ai (...) accepté ses excuses. 
Et nous allons de l'avant", déclare-t-elle dans ces extraits. 
    Interrogée sur les accusations de harcèlement et d'agression 
sexuels qui visent son mari, elle a comme lui attribué ces 
révélations à un complot électoral. 
    "Toutes ces femmes font ces révélations et ce sont des 
allégations mais elles ne sont pas vraies. Pourquoi maintenant? 
Pourquoi à trois semaines des élections?", s'est-elle 
interrogée. 
     
 
 (Eric Walsh; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant