MeilleursAgents voit les prix immobiliers baisser encore en 2015

le
0

PARIS, 13 janvier (Reuters) - Le site d'immobilier MeilleursAgents.com table sur une poursuite de la baisse des prix de l'immobilier dans les plus grandes villes de France en 2015, en raison d'une demande encore atone et d'une conjoncture économique toujours difficile. Les prévisions pour 2015 présentées mardi tablent sur une baisse pouvant aller jusqu'à 3% à Paris, Lyon, Toulouse ou Bordeaux, notamment, malgré un léger sursaut en fin d'année, dans la capitale notamment. A Marseille, Nice ou Lille, la correction pourrait avoir encore plus d'ampleur, selon le site qui utilise un "indicateur de tension immobilière", comparatif entre les déclarations d'intention d'achat et d'intention de vente. Ces prévisions correspondent à celles d'un des premiers réseaux d'agences, Century 21, qui anticipe une baisse générale jusqu'à 3% selon les prévisions dévoilées la semaine dernière. MeilleursAgents souligne que le niveau historiquement bas des taux d'intérêt a permis de redonner un peu de pouvoir d'achat aux ménages en 2014 et a donc atténué la baisse attendue même si celle-ci a eu lieu. Il fait ainsi état d'une baisse des prix de 2,8% à Paris (pour une fourchette de 3% à 5% anticipée). "Certains disent que le marché est stable ou en légère hausse en 2014, je m'inscris totalement en faux. C'est un marché en baisse, la tendance est là", a déclaré en conférence de presse le président de MeilleursAgents, Sébastien de Lafond. Selon lui, il manque dans les 200.000 transactions annuelles pour retrouver un marché français totalement fluide et les prix s'en ressentent. Or, estime-t-il, "sans changement majeur du contexte macro-économique, le marché devrait continuer à baisser en 2015". Le site souligne toutefois que le prix ne peut être le seul indicateur de la santé du marché et met en avant, dans un "carnet de santé" de l'immobilier, la longueur des délais de transaction et la capacité assez faible des ménages à acheter un logement. Sébastien de Lafond juge encore qu'"aucune des mesures gouvernementales n'aura un impact fort, qui change la tendance" pour relancer le marché. (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant