Mégafichier: Cazeneuve tente de rassurer les parlementaires

le
0
Mégafichier: Cazeneuve tente de rassurer les parlementaires
Mégafichier: Cazeneuve tente de rassurer les parlementaires

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a tenté mardi de répondre devant les parlementaires aux craintes exprimées depuis deux semaines, notamment par une partie de la gauche, sur le nouveau fichier regroupant les informations des détenteurs d'un passeport ou d'une carte d'identité.En commission au Sénat, puis dans l'hémicycle à l'Assemblée lors d'un débat sans vote, M. Cazeneuve a longuement détaillé les modalités de ce fichier des titres électroniques sécurisés (TES), qui réunira à terme dans une seule base de données (identité, couleur des yeux, domicile, photo, empreintes digitales...) les détenteurs d'un passeport et d'une carte d'identité et qui concerne potentiellement tous les Français.Concernant ce fichier, objet d'un décret paru le 30 octobre, M. Cazeneuve a concédé au Sénat que le débat n'avait "pas eu lieu en amont", comme l'ont reproché des parlementaires de presque tous les bancs. Ces élus ont critiqué une décision "en catimini" le "week-end de la Toussaint", faisant référence aux protestations de la secrétaire d?État au numérique Axelle Lemaire, qui avait parlé d'un "dysfonctionnement majeur"."Vous convoquez en catastrophe un débat parlementaire pour colmater les failles de votre majorité", a reproché l'orateur LR à l'Assemblée Philippe Goujon. "Surprenant de participer à un débat parlementaire sur un décret", a ironisé l'écologiste non-inscrit Sergio Coronado."Procès d'intention", a répondu M. Cazeneuve, "la notion de jour férié n'existe pas au ministère de l'Intérieur". Ce débat prouve que "nous n'avons rien à cacher" face "aux fantasmes orwelliens", avait plaidé plus tôt devant la presse un porte-parole des députés PS, Hugues Fourage.Sur le fond, la base des "titres électroniques sécurisés" regroupera le fichier pour les passeports, qui contient depuis 2008 des données ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant