Meeting de Sotteville : Lavillenie se rapproche des six mètres

le
0
Meeting de Sotteville : Lavillenie se rapproche des six mètres
Meeting de Sotteville : Lavillenie se rapproche des six mètres

Après son zéro pointé aux championnats d’Europe, Renaud Lavillenie a profité du meeting de Sotteville pour signer la meilleure performance mondiale de l’année avec 5,96m.

Renaud Lavillenie a retrouvé ses esprits. Marqué par le concours raté sur le sautoir venté d’Amsterdam lors des championnats d’Europe, le champion olympique en titre du saut à la perche a tout remis à l’endroit lors du meeting de Sotteville. Le sociétaire du club de Clermont a signé la meilleure performance mondiale de l’année avec une barre à 5,96m et trois tentatives manquées à 6,01m. A trois semaines des Jeux Olympiques de Rio, Renaud Lavillenie envoie un message fort à ses rivaux. « Sur la performance en elle-même, c’est vraiment du très haut niveau, je suis extrêmement content. Après, c’est la manière avec laquelle j’ai réussi à faire ce concours qui était vraiment très intéressante, a déclaré Renaud Lavillenie au micro de Canal+ Sport après le concours. C’était aussi histoire de remettre les pendules à l’heure au bon moment et de refaire le plein de confiance avant de partir à Londres vendredi, où je vais retrouver la plupart de mes concurrents pour le titre olympique. C’est vraiment une très bonne chose. Quand on a des conditions qui sont, au moins, correctes sans être exceptionnelles, ça permet de se faire plaisir et de sauter à son niveau, c’est une vraie satisfaction car je ne m’entraîne quand même pas pour rien. Ce qui s’est passé, c’est que depuis le début de la saison, j’ai fait énormément de grosses compétitions avec beaucoup de conditions difficiles. Donc je stagnais à 5,80m, ce qui était une bonne performance quand c’était dans le vent ou sous la pluie mais ce n’était pas non plus extraordinaire. Là, avec la petite claque que j’ai pris à Amsterdam, ce qui arrive. Dès que je suis rentré à Clermont le lendemain, j’ai directement fait une séance d’entraînement car il était hors de question de se laisser aller. Je pense que je l’ai un peu payé ce soir (lundi) sur les tentatives à six mètres car je n’avais plus d’énergie. Le plus important a été fait et il y a des éléments positifs. Mais on sait que les Jeux, ce sera un concours intense quand on voit comment ça s’est passé en 2012 et qu’on voit que la concurrence actuelle, c’est toujours pareil. Au moins, je suis convaincu que je suis prêt, que je peux faire le concours qu’il faut quand il le faut. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant