Meeting de Lambersart : Sarkozy retrouve les militants UMP

le
4
Meeting de Lambersart : Sarkozy retrouve les militants UMP
Meeting de Lambersart : Sarkozy retrouve les militants UMP

Le come-back de Nicolas Sarkozy, c'est comme le Canada Dry. Ça ressemble à une campagne présidentielle, mais c'est une campagne... pour l'UMP. Pour son premier meeting ce soir à Lambersart (Nord), terre où le FN fait des cartons, l'ancien président prépare une « démonstration de force », selon un proche, qui promet du « charisme » et de « l'autorité ». « Il faut que les militants se disent : Ça fait deux ans qu'on n'a pas vécu ça, il y a la Champions League et la CFA 2 ! » glisse le même. « Culte de la personnalité... », s'agace un partisan de Bruno Le Maire, son rival déclaré pour l'UMP.

Le maire et patron de la fédération, Marc-Philippe Daubresse, du coup, s'inquiète. La salle où se tiendra la réunion peut accueillir 2 500 personnes, mais 12 000 invitations ont été postées. Un écran géant pourrait être installé à l'extérieur. Problème : attendu au tournant à cause de l'affaire Bygmalion, le directeur de campagne, Frédéric Péchenard, serre les boulons. Selon Daubresse, le coût devrait s'élever à « environ 4 500 ¤, à 10 % près », financés par l'association de soutien à l'ex-président.

Il a téléphoné à la mère d'Hervé Gourdel

Le candidat Sarkozy, fait rare, prendra le train, escorté par son porte-parole Gérald Darmanin, maire de Tourcoing. Il interviendra à 19 heures pour quarante minutes - pour ne pas rater les JT de 20 heures -, après le maire du Touquet, Daniel Fasquelle, Darmanin et Daubresse. Ce discours, il l'a travaillé lui-même, avec son conseiller Pierre Giacometti. Actualité oblige, il devrait rendre hommage à l'otage français décapité. Mercredi soir, il a téléphoné à la mère d'Hervé Gourdel pour la réconforter.

Dans son discours, ce soir, il répétera qu'il veut revoir de fond en comble le système Schengen aux frontières de l'Europe, parler d'immigration, de politique pénale, sans avancer toutefois de pistes concrètes pour ne pas être ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 25 sept 2014 à 18:02

    Etre de D ou de G, ne signifie pas que ns devrions gober toutes leurs inepties…les mensonges des prétendants ou avérés à la fonction suprême, devraient être punis avec la plus grande sévérité. Par notre bulletin de vote, ns avons encore le pouvoir d’y remédier. Osons le gd écart et chassons ces pignoufs Rentiers/ Politicards/ Mafieux, qui ruinent notre beau Pays depuis plus de quarante ans !!!!...

  • M4958114 le jeudi 25 sept 2014 à 14:13

    j’ai du mal a comprendre comment certaine personnes fond encore confiance a c'est homme !

  • M8614773 le jeudi 25 sept 2014 à 12:34

    trouveront toujours des millitants fanatique pour payer leurs notes ^^je savais l'homme stupide,mais a ce point c'est affligeant!

  • j.delan le jeudi 25 sept 2014 à 12:16

    Il nous a trop menti car il ne nous fera jamais croire qu'il ignorait le dépassement de ses comptes de campagne pour lesquels son entourage proche devait l'avertir régulièrement tout comme les "gymnastiques" à travers Bygmalion : Nous n'avons pas besoin d'un menteur, il y en a déja un en place.