Meeting d'Oslo : Tamgho retrouve la forme, Lavillenie ne va pas haut

le
0

Alors que Dafne Schippers a éclaboussé le 200m féminin du meeting Ligue de Diamant d’Oslo, Teddy Tamgho commence à retrouver ses sensations au triple saut alors que Renaud Lavillenie n’est pas allé plus haut de 5,80m à la perche.

La Ligue de Diamant continue de plus belle. Quelques jours après l’étape de Birmingham, l’élite de l’athlétisme mondial avait rendez-vous ce jeudi soir à Oslo pour les traditionnels Bislett Games. Côté Français, cinq athlètes ont fait le déplacement en Norvège, une délégation menée par Renaud Lavillenie. Le recordman du monde du saut à la perche, qui portait à cette occasion le survêtement de l’équipe de France de football, a conforté sa première position au classement mais n’a pas eu à faire trop d’efforts. Une barre à 5,80m a suffi pour prendre le meilleur sur Shawn Barber (5,73m) alors que Stanley Joseph a pris la quatrième place avec 5,55m.

Lemaître pas en grande forme

Autre tête d’affiche tricolore, Christophe Lemaitre n’a pas répondu à Jimmy Vicaut. Sur le 100m, le sociétaire d’Aix-le-Bains n’a pris que la cinquième place (10’’14) d’une course remportée par André De Grasse en 10’’07. Sur le triple saut, Teddy Tamgho a signé la meilleure performance de sa saison avec un saut à 16,80m mais ça n’a pas été suffisant pour dominer le Cubain Alexis Copello (16,91m). Chez les femmes, Marie Gayot n’a pas fait mieux que sixième sur le 400m, mais en signant son meilleur temps de la saison (52’’21) dans une course dominée par Stephenie Ann McPherson (51’’04) devant Nataasha Hastings (51’’38). Dernière Française engagée, Claire Perraux a pris part au 3000m steeple et terminé 9eme en 9’55’’77 dans une course dominée par la Kenyane Hyvin Kiyeng (9’09’’57), qui assoit sa domination sur la Ligue de Diamant et a affirmé qu’elle viserait le record du monde après les Jeux de Rio.

Schippers tout en puissance à Oslo

Les autres temps forts de ce Meeting d’Oslo ont vu Dafne Schippers s’affirmer un peu plus sur le 200m en signant la meilleure performance mondiale de l’année sur la distance en 27’’93, reléguant la Jamaïcaine Elaine Thompson à sept dixièmes (22’’64). Discipline toujours appréciée en Norvège, le lancer du javelot a vu l’Allemand Thomas Röhler battre sa meilleure performance mondiale de l’année avec un jet à 89,30m, son compatriote Johannes Vetter signant à cette occasion le meilleur lancer de sa carrière à 87,11m. Quant au lancer du disque féminin, il a vu Sandra Perkovic s’imposer largement avec un jet à 67,10m, contre 63,09m pour Nadine Müller.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant