Meeting anti-racisme du PS : Taubira accueillie en triomphe

le
0
Meeting anti-racisme du PS : Taubira accueillie en triomphe
Meeting anti-racisme du PS : Taubira accueillie en triomphe

La garde des Sceaux Christiane Taubira a reçu mercredi soir un accueil triomphal des centaines de personnes réunies à la Mutualité à l'appel du PS pour «défendre la République contre les extrémismes».

«Ils commencent par vilipender les apparences, ils commencent ainsi par la différence qu'ils voient et ils finissent par celle qu'ils imaginent. Et ils mettent tout le monde et chacun en danger», a lancé la ministre, déclarant ne vouloir réserver dans son intervention que «deux minutes aux racistes, aux antisémites, aux xénophobes...»

«La nation n'est pas le bien de ces égoïstes compulsifs, elle n'est pas le bien de ces archaïques, elle n'est pas le bien de ces obsédés de l'ennemi», a-t-elle ajouté, fréquemment interrompue par les applaudissements, fustigeant enfin ceux qui veulent remplacer le «patriotisme de fierté» par un «nationalisme de xénophobie».

Hommage à l'école républicaine

«Voilà pourquoi, nous ne nous laisserons pas faire. Nous continuerons à leur barrer la route», a-t-elle poursuivi en se livrant à un vibrant plaidoyer en faveur de la République et notamment de son école. Christiane Taubira a été victime récemment de dérapages à caractère raciste, qui ont suscité une vaste vague d'indignation dans la classe politique.

Le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a rendu hommage à la «France fraternelle et métissée». «Nous assistons à une véritable offensive réactionnaire et anti-républicaine de la part d'un bloc droitier, d'un tea party à la française, dont un des terreaux a été la Manif pour tous et qui se construit contre l'égalité des droits, contre les étrangers, contre l'impôt citoyen, contre toutes les valeurs des Lumières et de la République», a souligné le responsable socialiste.

«La France n'est pas raciste, mais en ces temps de crise économique, sociale, morale, les dirigeants de l'extrême-droite xénophobe et raciste ne se sont jamais sentis aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant