Meerkat : le nouveau phénomène du live streaming via Twitter

le
0
Meerkat : le nouveau phénomène du live streaming via Twitter
Meerkat : le nouveau phénomène du live streaming via Twitter

L'application Meerkat, lancée en février 2015 et qui permet de diffuser un flux vidéo en direct depuis un lien automatiquement envoyé sur Twitter, a fait sensation lors du dernier festival SXSW d'Austin (États-Unis).Disponible uniquement sous iOS pour l'instant, l'application n'est pas la première à proposer du live streaming (voir Ustream par exemple), mais sa simplicité d'utilisation et surtout le fait qu'elle soit couplée à Twitter en font un outil redoutable d'efficacité. Elle s'attaque directement à Skype ou encore Hangouts et pourrait bien devenir, si elle tend à se démocratiser, le plus grand phénomène en terme d'applications de communication depuis Snapchat.

En un clic, l'utilisateur peut en effet diffuser en direct, sans le moindre réglage, n'importe quel flux vidéo filmé depuis son terminal mobile. Avec Meerkat, il devient donc facile de retransmettre du contenu aussi bien légal (conférences de presse, vidéo d'artistes en chat avec des fans...) que plus controversé (diffusion d'un concert, de contenus TV...).

Preuve s'il en est de son pouvoir d'attraction, des candidats à l'élection présidentielle américaine de 2016 se sont déjà emparés de Meerkat, à l'image de Jeb Bush qui a diffusé en direct l'un de ses derniers meeting par ce biais ou encore de Rand Paul qui a testé l'application à SXSW.

Meerkat : mode d'emploi

L'application nécessite d'être reliée à son compte Twitter. Il suffit ensuite d'une pression pour lancer la diffusion et envoyer instantanément un lien qui redirige vers elle via Twitter. Il n'est évidemment pas nécessaire de télécharger l'application pour profiter des vidéos mises en ligne, que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. À noter que le nombre d'utilisateurs simultanément connectés à chaque vidéo s'affiche à l'écran.

Le flux ne peut être visionné qu'en direct, sans possibilité de rediffusion. Toutefois, l'éditeur de la vidéo peut décider de l'enregistrer et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant