Medvedev: Les sanctions mettent à l'épreuve la force de la Russie

le
3

MOSCOU, 15 septembre (Reuters) - La force de la Russie est mise à l'épreuve par les sanctions imposées par les Occidentaux en réponse à son rôle dans la crise ukrainienne, mais Moscou doit réagir avec pondération, a déclaré lundi le Premier ministre, Dmitri Medvedev. "Quand un ensemble de nos partenaires, si on peut les nommer ainsi, mettent à l'épreuve les forces de la Russie par le biais de sanctions et de menaces de tout genre, il importe de ne pas succomber à la tentation des solutions dites faciles mais de préserver et d'entretenir le développement des processus démocratiques dans notre société, dans notre Etat", a-t-il dit lors d'une rencontre ave des cadres de Russie unie, le parti au pouvoir. L'Union européenne et les Etats-Unis ont imposé la semaine dernière un nouveau train de sanctions contre les intérêts russes, durcissant encore les conditions d'accès des entreprises russes aux marchés de capitaux étrangers. (Lidia Kelly; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le lundi 15 sept 2014 à 14:52

    http://www.vineyardsaker.fr/2014/09/13/alerte-frappe-strategique-chimique-ukrainienne-contre-villes-novorussie-imminente/

  • pierry5 le lundi 15 sept 2014 à 10:58

    Des gars qui, bercés par leurs immenses ressources naturelles comptaient sur l'occident et sa technologie, s'étaient endormis sur leurs lauriers. Eh bien, ils seront bien obligés de se réveiller mais quand l'occident voudra récupérer ses billes, il n'y aura plus grand chose.

  • van-cail le lundi 15 sept 2014 à 10:34

    Intéressant, il commence à réfléchir.

Partenaires Taux