Medvedev intraitable sur le dossier syrien

le
0
Reçu mardi par François Hollande, le premier ministre russe continue à soutenir de facto le régime de Damas. » INTERVIEW - Medvedev envisage un retour au Kremlin

En marge d'un séminaire intergouvernemental consacré aux échanges économiques entre la France et la Russie, Dmitri Medvedev s'est ­entretenu mardi du dossier syrien avec François Hollande. En matière de poli­tique internationale, c'est le principal contentieux qui oppose le Kremlin à l'Élysée. La dernière proposition de Paris - livrer des «armes défensives» à la nouvelle coalition de l'opposition - a été considérée comme une «violation grossière du droit international» par Moscou. Le premier ministre russe a réaffirmé le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'un État souverain. «Ce sont les Syriens eux-mêmes qui ­doivent décider de leur avenir, pas nous», a-t-il dit. Même si Dmitri Medvedev ­affirme que la position russe vis-à-vis de la Syrie est «neutre», Moscou soutient de fact...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant