Méditerranée : au moins 30 morts dans le naufrage d'un bateau de migrants

le , mis à jour à 18:12
0
Méditerranée : au moins 30 morts dans le naufrage d'un bateau de migrants
Méditerranée : au moins 30 morts dans le naufrage d'un bateau de migrants

Au moins 30 personnes sont mortes et cinq autres ont été blessées ce mercredi, dans le naufrage en Méditerranée d'un navire transportant entre 300 et 600 migrants. Le drame s'est produit près des côtes égyptiennes. Selon les autorités du pays, 150 victimes ont été secourues par des équipes de sauvetage alors que le sort de nombreux passagers restait inconnu. 

 

Parmi les victimes figurent des migrants « égyptiens, soudanais, et d'autres nationalités africaines que nous ne pouvons pas encore déterminer », a précisé Adel Khalifa, un responsable du ministère de la Santé. Les opérations se poursuivent pour retrouver d'autres éventuels passagers du bateau qui s'est échoué près de Rosette, dans le nord de l'Egypte. 

 

 

BREAKING: Media are reporting that a boat carrying between 300 and 600 #people has capsized off the coast of #Egypt. https://t.co/E2vf5rOEQ8

— MSF Sea (@MSF_Sea) 21 septembre 2016

 

 

10 000 morts en Méditerranée depuis 2014

 

Selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), plus de 300 000 migrants ont traversé en 2016 la Méditerranée pour se rendre en Europe, principalement en Italie. Plus de 10 000 migrants ont perdu la vie toujours en Méditerranée, en tentant de rejoindre le vieux continent depuis 2014, dont plus de 2 800 depuis le début de l'année 2016, avait précisé le HCR.

 

L'agence européenne de contrôle des frontières Frontex s'était inquiétée en juin du nombre grandissant de migrants qui tentent de rejoindre l'Europe en entamant une traversée « très dangereuse » au départ d'Egypte. Depuis le début du printemps, un nombre croissant de bateaux de pêche partis de ce pays avec des centaines de personnes à bord ont été secourus. Selon le HCR, ils représentent environ 10% des arrivées. Ce voyage comporte souvent plusieurs transferts périlleux en pleine mer sur des bateaux en mauvais état.

 

La Libye, voisine de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant