Méditerranée : afflux record de 137 000 migrants depuis début 2015

le , mis à jour à 11:23
1
Méditerranée : afflux record de 137 000 migrants depuis début 2015
Méditerranée : afflux record de 137 000 migrants depuis début 2015

Un triste record historique. Avec 137 000 migrants qui ont traversé la Méditerranée lors des six premiers mois de l'année, «l'Europe est confrontée à une crise des réfugiés par voie maritime qui atteint des proportions historiques», alerte le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR), dans un rapport publié ce mercredi.

Presque deux fois plus qu'en 2014. Avec 83% de hausse par rapport au premier semestre 2014, le nombre de migrants franchissant la Méditerranée dans des conditions très souvent périlleuses, sur des embarcations de fortune, a quasiment doublé sur les six premiers mois de 2015. La situation devrait empirer avec l'été, quand les passeurs clandestins redoublent d'activité : le nombre de migrants en Méditerranée était passé, en 2014, d'un total de 75 000 au premier semestre à 219 000 à la fin de l'année, selon les Nations-Unies.

Fuir les conflits. «La plupart des gens qui arrivent par voie maritime en Europe sont des réfugiés, qui cherchent une protection contre la guerre et les persécutions», souligne l'UNHCR. Un tiers des hommes, femmes et enfants qui ont rejoint par la mer la Grèce ou l'Italie cette année arrivent ainsi de Syrie, pays ravagé par la guerre depuis 2011.

Au global, les personnes fuyant la Syrie représentent 34% des migrants. Ceux en provenance d'Afghanistan, où les violences perdurent, et d'Erythrée, où le régime est répressif, 12%. La Somalie, le Nigeria, l'Irak et le Soudan sont les autres principaux pays d'origine des migrants.

Moins de morts depuis quelques semaines. 1 867 personnes, dont un cumul de 1 308 pour le seul mois d'avril, sont mortes en tentant de traverser depuis janvier. Les chiffres d'avril ont poussé l'Union européenne à accélérer les opérations de recherche et de sauvetage. A titre de comparaison avec avril, on dénombre 68 morts en mai et 12 en juin.

«Cette baisse des drames lors des traversées montre qu'avec la bonne politique, soutenue ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KENTOF le mercredi 1 juil 2015 à 11:00

    pas de probléme en France 0 chomage 0 sdf tout va pour le mieux au pays de bizounours ALORS VIENDEZ