Mediobanca veut se renforcer dans la gestion d'actifs

le
0
    MILAN, 17 novembre (Reuters) - La banque d'investissement 
italienne Mediobanca  MDBI.MI  a l'intention de doubler la part 
des commissions dégagées de son activité de gestion de fortune 
au cours des trois prochaines années et d'utiliser environ un 
milliard d'euros pour réaliser des acquisitions sur la période.  
    Mediobanca a annoncé jeudi avoir acquis le contrôle total de 
la banque privée Banca Esperia en rachetant à Banca Mediolanum 
 BMED.MI  les 50% du capital qu'elle ne détenait pas encore pour 
 141 millions d'euros. L'opération devrait être bouclée au 
deuxième ou au troisième trimestre 2017, a précisé la banque. 
    La banque milanaise a précisé qu'elle utiliserait quelque 
1,3 milliard d'euros dégagés de ses cessions, y compris de la 
réduction prévue de sa participation dans Assicurazioni Generali 
 GASI.MI , ramenée de 13 à 10%, pour réaliser des acquisitions. 
Elle a précisé qu'elle pourrait éventuellement ramener sa part 
sous les 10%. 
    Mediobanca a décidé il y a trois ans de se recentrer sur son 
activité bancaire classique et a commencé à démanteler son 
porte-feuille de participations dans les plus grands groupes 
italiens qui l'avait placée pendant des décennies au coeur de 
l'économie locale. 
    La banque a ajouté qu'elle visait un ratio de fonds propres 
CET1 de 14% à fin juin 2019 contre 12% fin juin 2016. 
    Le titre recule de 2,66% à 6,775 euros vers 11h05 GMT en 
Bourse de Milan.     
 
 (Valentina Za, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant