Médicaments : les défaillances de Roche

le
0
Le groupe pharmaceutique suisse n'a pas transmis aux autorités sanitaires les données de plus de 100 000 dossiers de patients.

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient d'engager une procédure sans précédent contre le groupe pharmaceutique suisse Roche. Ce dernier est suspecté d'avoir «failli à ses obligations de pharmacovigilance concernant dix-neuf produits ayant bénéficié de la procédure d'autorisation centralisée». Le laboratoire n'a pas analysé ni transmis aux autorités sanitaires les données de plus de 100 000 dossiers de patients, principalement américains. Les produits impliqués sont notamment des traitements majeurs prescrits en cancérologie (Avastin, Herceptin, Tarceva, etc.), en rhumatologie (Bonviva) et des antiviraux (Tamiflu, Viracept).

Le laboratoire se veut toutefois rassurant. Contacté par Le Figaro le 25 octobre, le groupe basé à Bâle (Suisse) rappelle par la voix de son porte-parole, Daniel Grotzky: «D'après les évaluations...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant