Mediator : un registre national pour suivre les patients

le
0
Les 375.000 patients qui se sont vus prescrire du Mediator entre novembre 2007 et novembre 2009, reçoivront une lettre de l'Afssaps les invitant à consulter leur médecin traitant.

Depuis quelques semaines, les 375.000 patients ayant eu une prescription de Mediator entre novembre 2007 et novembre 2009 reçoivent une lettre de l'Afssaps leur recommandant, s'ils ne l'ont déjà fait, de consulter leur médecin traitant à ce sujet. L'objectif est de rechercher des symptômes évocateurs d'une atteinte des valves cardiaques: essoufflement à l'effort, œdèmes des membres inférieurs, fatigue inexpliquée… «Si nécessaire, l'avis d'un cardiologue et la réalisation d'une échographie cardiaque seront demandés», précise le courrier, dont une deuxième salve partira en janvier.

En pratique, le risque concerne les personnes traitées pendant plus de trois mois. L'atteinte consiste en une fuite au niveau d'une valve cardiaque, mitrale ou aortique, devenue incapable de se fermer correctement du fait d'une fibrose. À terme, cette «insuffisance» fatigue le muscle cardiaque, elle rend aussi la valve plus sensible aux infections. Une surveillance suffit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant