Mediator : un premier procès prévu pour septembre à Nanterre

le
0
À l'automne, le tribunal devrait donner le «la», en décidant de condamner ou pas le laboratoire Servier, poursuivi pour «tromperie».

Rendez-vous au tribunal de Nanterre le 26 septembre prochain. En janvier, les avocats François Honnorat et Charles Joseph-Oudin avaient choisi la solution de la citation directe car, selon eux, elle offrait aux victimes du médicament de Servier l'avantage d'un procès plus rapide. Isabelle Prévost-Desprez, la présidente de la 15 e chambre correctionnelle de Nanterre, connue notamment pour son rôle dans le dossier Bettencourt, a d'ailleurs déjà programmé 6 jours d'audience à l'automne prochain - preuve, estiment les conseils des victimes, de son désir de rentrer dans le fond du dossier sans attendre. Mais le parquet avait fait savoir, mi-avril, sa volonté de dépayser le dossier pour le renvoyer à Paris où une enquête a été ouverte.

Mercredi, la Cour de cassation a malgré tout décidé de maintenir la procédure pour «tromperie» à Nanterre, répondant ainsi aux v½ux des victimes qui ne souhaitaient pas rentrer dans une procédure d'instruction, forcément plu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant