Mediator : un nouveau rapport accable l'Afssaps

le
0
Bernard Debré et Philippe Even dénoncent la «totale faillite» de l'agence et proposent la création d'une autre structure.

Décrite comme «une agence sans pilotes expérimentés, encore aujourd'hui, à 100 lieues de mesurer son échec», l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) n'a pas été épargnée. Mercredi, les professeurs Bernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, président de l'Institut Necker, chargés par le président de la République de faire des propositions de réforme du médicament ont remis leur rapport. L'objectif était de calmer ces deux personnalités qui, dans tous les médias, rivalisent de mots définitifs après les révélations du nombre de décès attribuables à ce médicament des laboratoires Servier. Ainsi, le 25 janvier dernier, Bernard Debré n'avait pas hésité à qualifier Jacques Servier, le président et fondateur du laboratoire, de «criminel». Réservé au départ aux diabétiques en surcharge pondérale, le Mediator a largement été détourné comme coupe-faim. Selon les autorités sanitaires, le Media

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant