Mediator : un coût alarmant pour la Sécu dès 1998

le
0
INFO LE FIGARO - Pour la seule région Bourgogne, le remboursement de ce médicament s'élevait à 4 millions de francs par an, révèle un rapport de l'époque.

Le Mediator, médicament prescrit comme traitement adjuvant du diabète, mais en réalité utilisé comme coupe-faim, aurait provoqué entre 500 et 2 000 décès . Retirée du marché après trente-trois ans d'utilisation en 2009, cette molécule des laboratoires Servier avait pourtant fait l'objet de multiples alertes, notamment auprès de l'Agence du médicament dès 1998. Aujourd'hui, une nouvelle polémique concernant le coût global imputable au Mediator (remboursement, dépistage et prise en charge des victimes) est lancée. Un document intitulé : «Faut-il revoir les conditions de prise en charge du Mediator» que Le Figaro s'est procuré atteste que, déjà en mars 1998, l'Union régionale des caisses d'assurance-maladie (Urcam) de Bourgogne tirait la sonnette d'alarme. En cause, la qualité, la sécurité et le remboursement du médicament. À l'époque, ce document a été transmis à l'Agence du médicament.

Les médecins de l'Urcam estimaient que «le coût a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant