Mediator : tous les acteurs du système de santé réagissent

le
0
La Mutualité française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en France, demande une «refonte du circuit du médicament dans les plus brefs délais».

Pour le collectif interassociatif sur la santé (CISS), qui groupe une trentaine d'associations d'envergure nationale, «les victimes ont eu raison de déposer des plaintes. Et nous demandons que les jugements interviennent rapidement, même si nous ne méconnaissons pas les exigences des procédures civiles et pénales qui nécessitent du temps.» Le CISS demande la mise en place rapide d'un mécanisme d'indemnisation des victimes et fait part de sa crainte que le désarroi des victimes ne soit exploité par «des officines indélicates». Pour l'éviter, le CISS estime que doit être mis en place un fonds d'indemnisation public, en dehors ou au sein du mécanisme de droit commun que constitue l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux. Ce dernier, après avoir indemnisé les victimes, se retournera contre les fautifs quand les responsabilités auront été tranchées par les juridictions.

La Mutualité française, qui fédère la quasi-totalité des mutuelles santé en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant