Mediator : Servier refuse d'assumer seul «tous les préjudices financiers»

le
0
Le Laboratoire estime que la responsabilité doit être partagée avec l'État dans le cadre de l'affaire du Mediator. Dans une interview au Journal du Dimanche , Xavier Bertrand a réclamé que Servier indemnise intégralement les victimes.

Encore une fois renvoyée. La nouvelle proposition d'indemnisation des laboratoires Servier aux victimes du Mediator reste «inacceptable», aux yeux du ministre de la Santé, Xavier Bertrand, qui se dit «choqué par (son) attitude», dans les colonnes du Journal du Dimanche. L'offre «ne prévoit toujours pas de réparation intégrale du préjudice», note le ministre. Or ce n'est «qu'à cette condition que les laboratoires pourraient demander aux victimes de renoncer à des poursuites devant les tribunaux civils comme ils en ont l'intention».

Interrogé sur les défaillances de l'administration dans cette affaire de prescription d'un médicament qui aurait fait en 33 ans entre 500 et 2.000 morts, avant d'être retiré du marché français en novembre 2009, le ministre a une nouvelle fois exclu des réparations payées par l'État: «J'ai reconnu les graves défaillances de notre police du médicament (...) nous avons déjà procédé à des réorganisations. En revanche, la répar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant