Mediator : médecins et personnalités appellent à boycotter Servier

le , mis à jour à 17:59
3
Mediator : médecins et personnalités appellent à boycotter Servier
Mediator : médecins et personnalités appellent à boycotter Servier

Malgré le scandale du Médiator, à l'origine de graves lésions des valves cardiaques, les laboratoires Servier continuent d'être considérés dans le monde médical. Un fait que certains médecins dénoncent cette semaine sous forme d'une pétition en ligne pour boycotter le fabricant du dangereux médicament. Plusieurs personnalités du monde médical et de la société civile se mobilisent ainsi contre le comportement du laboratoire envers les victimes du Médiator dans un «Manifeste des 30» invitant les professionnels de santé à «reconsidérer leurs liens avec le groupe pharmaceutique».

Dans un premier temps, le texte à l'initiative de la pneumologue Irène Frachon, déjà signé ce vendredi midi par plus de 2500 personnes, rappelle que Servier a été «mis en examen pour des comportements d'une extrême gravité à l'origine de milliers de maladies cardiaques graves et de décès».

«Un sponsor toujours favorablement accueilli»

Et le manifeste d'expliquer qu'«alors que l'état de nombreuses victimes ne cesse de se dégrader», l'attitude du laboratoire Servier est «contraire à l'éthique scientifique et pharmaceutique», poursuit le texte, déplorant que, malgré tout, il «reste un sponsor favorablement accueilli par une partie de la communauté médicale, certaines sociétés savantes et de nombreux leaders d'opinion médicaux».

En conséquence, les signataires «appellent solennellement les médecins, soignants et leurs instances représentatives à réévaluer la pertinence des liens qui les unissent au laboratoire Servier et à vérifier si ces partenariats sont compatibles avec les principes fondamentaux de la déontologie médicale».

Parmi les premiers signataires, Didier Sicart, médecin ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNH), Rony Brauman, médecin et ancien président de Médecins sans frontières (MSF) ou encore le philosophe Michel Serres. Ce succès rapide rencontré par le texte n'a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 28 aout 2015 à 18:12

    Mon ancien médecin traitant parti il y a fort longtemps m'avait dit un beau jour : par principe je ne prescris JAMAIS et ne l'ai JAMAIS fait tout médoc provenant de Servier....Ce labo n'est pas clair......Un visionnaire !!!!

  • Berg690 le vendredi 28 aout 2015 à 16:49

    grinchu1, les délégués médicaux existent.

  • grinchu1 le vendredi 28 aout 2015 à 16:30

    forcément, ce sont les médecins eux-mêmes qui ont prescrit ce médicament pour d'autres traitements que ceux prévus par le labo ...