Mediator : les parlementaires mis en cause

le
0
Le président de la mission parlementaire sur le Mediator, Gérard Bapt, est mis en cause pour sa participation à un club parlementaire.

Sur Internet, les dénonciations vont bon train. Depuis quelques jours, les députés sont montrés du doigt via des blogs. Les dernières accusations visent le député socialiste Gérard Bapt, président de la mission parlementaire sur le Mediator, qui a participé à rendre publique cette crise sanitaire. Un internaute anonyme explique sur lepost.fr que le député est membre d'un club de parlementaires, Hippocrate, dont le but est d'informer ses 99 membres (de droite comme de gauche) sur l'économie de la santé. Précisons que ce club n'a rien à voir avec le cercle Hippocrate, un think tank financé, lui, par Servier.

«Ce club présidé par Gérard Bapt, "chevalier blanc des conflits d'intérêts", est directement financé par un grand laboratoire pharmaceutique, GlaxoSmithKline! N'y aurait-il pas un ver dans la pomme?», interroge l'internaute qui ironise également sur l'appartenance de Bernard Debré au club. Ce député UMP n'avait pas hésité à parler de «co

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant