Mediator : les autorités françaises inquiètes dès 1998

le
0
INFO LE FIGARO - Un document émanant de l'Agence du Médicament (ex-Afssaps) montre que les experts s'inquiétaient que le Mediator puisse favoriser une maladie grave onze ans avant son interdiction.

Le Mediator a été retiré en France en novembre 2009, après trente-trois ans de commercialisation. Ce médicament serait responsable d'au moins 500 décès par atteinte des valves cardiaques et de plus de 3500 hospitalisations. Or ce produit a été retiré de Suisse dès 1998 et d'Espagne en 2003. Pourquoi a-t-on mis tant de temps pour interdire ce médicament dangereux et dénué de réelle efficacité? Ce ne sont pourtant pas les signaux d'alerte qui ont manqué.

En 1999, tous les anorexigènes, ces fameux médicaments coupe-faim, sont suspendus en France. Mais le Mediator échappe à la règle. Les laboratoires Servier ont toujours avancé que leur médicament n'était pas un anorexigène et continuent à le dire. Or un document que Le Figaro s'est procuré, datant du 30 avril 1998, démontre le contraire. Ce jour-là, le comité technique de pharmacovigilance de l'Agence du médicament débat du Mediator. Dans le compte rendu de cette séance, il est clairement noté que «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant