Mediator : «Le laboratoire Servier n'a trompé personne»

le
0
INTERVIEW - Me Hervé Temime est l'un des avocats chargé de la défense pénale des laboratoires Servier. Pour la première fois, il dévoile la stratégie du groupe face aux accusations.

LE FIGARO. - Pour Servier, cette affaire est une «cabale» montée contre le laboratoire. Qu'en pensez-vous ?

Me Hervé TEMIME. - Il n'est pas question de parler de cabale, mais je n'ai pas en mémoire une affaire - même avec des conséquences plus importantes en termes de santé - où, dès le début, une entreprise et son dirigeant principal aient été vilipendés, diabolisés devant l'opinion publique de cette manière. Et où personne n'a jamais jugé opportun d'avoir la moindre réserve. Les missions parlementaires ont été conduites en violation absolue du respect de la présomption d'innocence. Seule la justice peut faire éclater la vérité. J'espère qu'elle le fera sans préjugés en examinant la responsabilité de tous les acteurs.

Que répondez-vous à Xavier Bertrand, qui pointe la «responsabilité première et directe» de Servier ?

Le ministre de la Santé a désigné comme seul et unique coupable les laboratoires Servier : sa position est politique, dém

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant