Mediator : le laboratoire Servier a fait de la publicité mensongère

le
0
INFO LE FIGARO - En 2002, le laboratoire Servier est épinglé par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) comme en atteste le Journal Officiel du 24 décembre 2002 que Le Figaro s'est procuré. En cause, une «publicité relative à la spécialité Mediator»

Servier utilisait en 2002 et cite toujours une publication scientifique parue dans la revue spécialisée (mais peu prestigieuse) Acta Diabetol pour vanter les mérites de son médicament. Or, cet article dont le premier signataire est le Dr Del Prato de l'université de Pise en Italie est scientifiquement très critiquable. Par décision du directeur général de l'Afssaps, est publié au journal officiel un arrêté dénonçant cette étude caractérisée par «des faiblesses méthodologiques, avec notamment des patients inclus qui sont en moyenne peu sévèrement atteints». Autrement dit, pour réaliser leur étude, les auteurs ont choisi des patients atteints d'un diabète mineur.

Plus généralement, la méthodologie de l'étude (notamment groupes de malades non comparables) ne permet absolument pas de conclure que le Mediator a une activité antidiabétique. Le JO de 2002 impose en conclusion que «les publicités, sous quelque forme que ce soit, pour la spécialité pharmaceutiq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant