Mediator : la schizophrénie de l'Agence du médicament

le
0
Le Mediator aurait du faire l'objet de prescription restreinte dès 1995.

Le Mediator n'aurait jamais dû rester sur le marché jusqu'en novembre 2009. Comme tous les autres anorexigènes, il aurait dû faire l'objet dès 1995 de prescription restreinte, avant d'être interdit à partir de 1997. À cet égard, il est assez paradoxal de constater que le benfluorex (nom chimique du Mediator) est inscrit dès 1982 dans la liste des principes actifs anorexigènes à ne pas mélanger entre eux dans les préparations magistrales. Sur ce point, le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et surtout les annexes sont très instructifs. Le 10 mai 1995, la Direction générale de la santé (DGS) décide d'interdire toutes les préparations magistrales contenant l'une ou l'autre des 42 substances anorexigènes répertoriées, et en particulier le benfluorex, du fait des risques potentiels.

Prohibition

Le 19 octobre 1995, Hélène Sainte-Marie, chargée de mission à la DGS écrit au directeur de l'Agence du médicament, à l'époque Didie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant