Mediator : Jacques Servier mis en examen

le
0
L'homme d'affaires a été mis en examen mardi pour homicides et blessures involontaires. Il devra verser une caution de 75.000 euros et est placé sous contrôle judiciaire.

Les mises en examen dans le scandale du Mediator s'accumulent pour Jacques Servier et son laboratoire. Le président fondateur du groupe Servier, déjà poursuivi pour tromperie et escroquerie, a été mis en examen mardi pour «homicides et blessures involontaires» dans le deuxième volet de l'affaire. Les chefs d'inculpation de mardi résultent des premières expertises judiciaires. Autorisé entre 1976 et 2009, le Mediator, un antidiabétique utilisé comme coupe-faim, a entraîné des affections cardiaques mortelles provoquant le décès de 500 à 2000 personnes.

Le chef d'homicide involontaire concerne le cas de deux victimes. Une quarantaine de cas sont visés pour les blessures involontaires par manquement délibéré, dont quatorze ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois m...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant