Mediator : Jacques Servier interrogé

le
0
Le patron du laboratoire est également cité devant le tribunal de Nanterre vendredi. Les avocats s'interrogent sur la stratégie à adopter.?

C'est un rendez-vous judiciaire symbolique qui se déroule au tribunal de Nanterre vendredi après-midi dans l'affaire du Mediator. Le président des laboratoires Servier, Jacques Servier, 88 ans, y est cité à comparaître par des patients traités avec ce médicament accusé d'être responsable de la mort de 500 à 2000 personnes. Cette audience, quoique technique, va permettre à tous les acteurs du dossier de se positionner. Depuis plusieurs semaines, chacun - qu'il s'agisse du groupe pharmaceutique, des malades, de l'assurance-maladie ou des mutuelles - affûte sa stratégie judiciaire. Les choix faits ce vendredi auront des conséquences lourdes, notamment financières. De part et d'autre, les leçons judiciaires du scandale du sang contaminé ont été retenues. Les uns, à commencer par les malades, craignent que le dossier s'enlise dans les méandres de la justice et des expertises. Les autres, Servier en tête, redoutent une enquête rapide, qu'ils jugent expéditive. A

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant