Mediator : des études trop tardives

le
0
INTERVIEW - Le Pr Lucien Abenhaim, expert mondialement reconnu en pharmaco-épidémiologie, revient sur l'affaire

C'est à la suite d'une étude publiée en 1996 par le Pr Lucien Abenhaim dans le New England Journal of Medicine qu'ont été mis en cause l'Isoméride (dexfenfluramine), des laboratoires Servier, prescrit comme coupe-faim, et les autres fenfluramines. Tous les médicaments de cette famille ont été retirés du marché en 1997. En France, le Mediator (benfluorex) de Servier, un produit ayant des similitudes avec l'Isoméride, prescrit comme traitement adjuvant du diabète, a été commercialisé jusqu'en novembre 2009. Ce médicament est au cœur d'une violente tourmente, après qu'une enquête de la Cnam a estimé à au moins 500 le nombre de décès attribuables à ce produit. Une autre étude fait état d'un risque multiplié par trois de lésions des valves cardiaques après plus de trois mois de traitement. Lucien Abenhaim, professeur à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, ancien directeur général de la santé, président de LA-SER Europe, bureau d'ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant