Médiation : nouveau dispositif en juillet

le
0
La médiation se généralise dans tous les secteurs de la consommation
La médiation se généralise dans tous les secteurs de la consommation

La directive européenne 2013/11 sur le règlement extrajudiciaire des litiges de consommation, dite «RELC», prévoit la généralisation des mécanismes de résolution amiable des litiges entre professionnels et consommateurs dans tous les secteurs d’activité, définit les critères qualitatifs auxquels doivent répondre ces procédures et les entités qui les mettent en œuvre, et prévoit leur évaluation.

• Pour le consommateur, la médiation gratuite intervient en cas de litige non résolu avec un professionnel (entreprises, commerçants…), et avant, le cas échéant, une éventuelle saisine de la justice. Le professionnel doit l’informer du médiateur qui le concerne, et ce dernier doit remettre sous 90 jours ses recommandations, que les parties sont libres d’accepter.

• Pour les professionnels, le recours à un médiateur d’entreprise s’accompagne d’exigences supplémentaires garantissant son impartialité : il doit être désigné par un organe collégial composé d’associations de consommateurs et de professionnels, disposer de moyens autonomes et suffisants, et n’avoir aucun lien hiérarchique avec l’entreprise.

«D’une manière générale, nous encouragerons à l’avenir tous les secteurs qui privilégient un médiateur sectoriel, explique la secrétaire d’Etat. Cela permet une plus grande lisibilité pour les consommateurs, et garantit une plus grande

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant