Médiateur bancaire : quand le saisir ?

le
0

Lorsqu'un litige existe entre une banque et un client, ce dernier a la possibilité de saisir le médiateur. Une réponse est alors adressée sous deux mois. Le point sur les démarches.

Médiateur bancaire : dans quels cas le saisir ?

Chaque établissement bancaire a recours à un médiateur afin d'offrir un interlocuteur aux clients en cas de litige. Le médiateur doit uniquement être saisi après avoir adressé une première réclamation à la banque. Si aucun accord n'a été trouvé, alors la médiation est une possibilité.

Tous les litiges ne sont pas du ressort du médiateur. Ainsi, il est inutile de le contacter concernant un refus de prêt bancaire ou la négociation de frais de services. Si une procédure judiciaire est engagée, il n'est plus non plus possible de s'adresser au médiateur. En revanche, un désaccord sur un service fourni est un motif : mauvaise gestion des moyens de paiement ou des opérations courantes, contrats de crédits, etc.

Comment saisir le médiateur ?

Les coordonnées pour joindre le médiateur se trouvent normalement sur le relevé bancaire, dans la convention de compte remise à l'ouverture du compte, ou encore sur le site internet de la banque. Il suffit de lui adresser un courrier présentant le litige.

Quelle réponse ?

Le médiateur apporte une réponse dans un délai de deux mois, à compter de la date de saisine, après étude du dossier. Sa réponse a valeur d'avis et peut permettre la résolution d'un problème. Mais la banque a la liberté de ne pas le suivre, car il n'engage pas les deux parties...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant