Mediaset et Sky en contact au sujet de Mediaset Premium-sources

le
0
 (Actualisé avec précisions sur les contacts, contexte) 
    par Elvira Pollina et Giancarlo Navach 
    MILAN, 18 novembre (Reuters) - L'italien Mediaset  MS.MI  
est en contact avec son concurrent britannique Sky  SKYB.L  en 
vue d'une éventuelle opération concernant son bouquet de 
télévision payante, Premium, que  Vivendi  VIV.PA  ne veut plus 
acheter, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du 
dossier.      
    Vivendi a remis en question en juillet un accord conclu au 
printemps prévoyant qu'il rachète 100% de Mediaset Premium dans 
le cadre d'une transaction prévoyant aussi un échange de 
participations croisées avec Mediaset.  
    Ce revirement du groupe français a enfoncé un peu plus le 
bouquet de télévision payante dans la crise alors que se 
profilent de nouvelles enchères sur les droits de retransmission 
du football italien et de la Ligue des champions européenne. 
Premium possède actuellement ces droits, qui constituent son 
principal atout commercial.   
    Mediaset et la filiale italienne de Sky ont démenti toute 
négociation formelle autour de Mediaset Premium. 
    Aucune négociation de ce type ne peut commencer tant que 
Mediaset et Vivendi n'auront pas mis fin à la bataille juridique 
qu'ils ont engagée au sujet de leur accord conclu en avril, a 
précisé une troisième source proche du dossier. 
    Si Mediaset Premium ne parvient pas à sauver cet accord avec 
Vivendi, il lui faudra certainement rechercher un autre 
partenaire. Seul, il aurait du mal à concourir à nouveau pour 
les droits de la Serie A et de la Ligue des champions de 
football. 
    Les droits de ces deux compétitions expirent en 2018 et 
devraient être remis en vente dans le courant du premier 
semestre 2017. 
    "Il y a eu des contacts pour essayer de comprendre ce qu'il 
faut faire au-delà de 2018", a dit une source, sans plus de 
détails. 
     
    MEDIASET RENONCE À SA DEMANDE DE SAISIE  
    Sky a démenti être intéressé par le rachat de Premium mais 
on soupçonne le britannique de se tenir prêt au cas où l'accord 
avec Vivendi échoue définitivement. 
    Mediaset et Sky ont en outre récemment montré des signes de 
rapprochement. La filiale de production de Mediaset, Medusa, a 
ainsi vendu mardi à Sky Italia les droits exclusifs de sa 
prochaine saison cinématographique. 
    Mediaset, contrôlé par l'ancien président du Conseil Silvio 
Berlusconi, a saisi la justice italienne pour réclamer des 
indemnités à Vivendi et la mise en oeuvre du contrat signé. Le 
tribunal de Milan devrait commencer à examiner le dossier en 
mars. 
    Mediaset a néanmoins annoncé vendredi qu'il renonçait à une 
autre demande, la saisie de 3,5% du capital de Vivendi, ce qui 
correspond à la part qu'il est censé obtenir dans le cadre de 
l'accord de participations croisées. 
    Cette décision pourrait donner aux deux groupes plus de 
temps pour tenter de régler leur litige sans passer devant la 
justice italienne, a dit une source. 
    Une possibilité serait que Vivendi soumette une offre 
révisée sur Premium mais une telle initiative aurait peu de 
chances de succès car Mediaset n'accepterait qu'une offre de 
reprise complète de son bouquet télévisé, a ajouté cette source. 
    Vivendi a refusé de s'exprimer sur le sujet. 
 
 (avec Gwénaëlle Barzic à Paris; Juliette Rouillon et Bertrand 
Boucey pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant