Médias-La Pologne cherche à rassurer la Commission européenne

le
0
    VARSOVIE, 8 janvier (Reuters) - La Pologne a cherché 
vendredi à rassurer la Commission européenne qui s'inquiète 
d'une réforme confiant au gouvernement polonais la nomination 
des directeurs de la radio et de la télévision publiques. 
    L'exécutif européen a annoncé la tenue le 13 janvier d'un 
"débat politique" sur le respect de l'état de droit en Pologne, 
à la suite de ce projet de réforme et d'un autre texte portant 
sur le fonctionnement du Tribunal constitutionnel.   
    La Commission a demandé vendredi, dans une lettre au 
gouvernement de Varsovie, de s'assurer que la nouvelle loi ne 
remette pas en cause les règles de l'UE concernant la liberté de 
la presse. 
    Le ministère polonais des Affaires étrangères a répondu en 
assurant que la Pologne respectait parfaitement la liberté de la 
presse. 
    Il a appelé Bruxelles à se garder d'intervenir en se fiant à 
des accusations "injustes", "tendancieuses" et "lancées pour des 
raisons politiques". 
    La nouvelle loi, promulguée jeudi par le président Andrzej 
Duda, stipule que les directeurs de la télévision et de la radio 
publiques sont nommés par le ministre du Trésor.  
    Vendredi, un ancien député du parti conservateur Droit et 
Justice (PiS), qui a remporté les élections législatives 
d'octobre dernier, a ainsi été nommé à la tête de la télévision 
publique. 
 
 (Marcin Goettig, Guy Kerivel pour le service français, édité 
par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant