Médias : Balbir tacle Biétry

le
0
Médias : Balbir tacle Biétry
Médias : Balbir tacle Biétry

« Pour la première fois de ma carrière, j'ai fait une démarche pour aller vers quelqu'un, et c'est la première fois que je me ramasse. Donc je me dis qu'il vaut mieux attendre chez soi, dans son canapé que le téléphone sonne. » Denis Balbir a retenu la leçon. Sur le point de rejoindre beIN Sport au lancement de la chaîne, le commentateur des chaînes M6 et W9 a été violemment refroidi et a finalement préféré ne pas donner suite. La faute à Charles Biétry, alors directeur de l'antenne. Invité jeudi de Thierry Clopeau dans l'émission Sport Médias sur sport365, Denis Balbir est revenu sur les raisons qui l'ont incité à faire machine arrière.

« Des textos insultants, violents et méchants »

« Pour être tout à fait honnête, c'est plutôt moi qui suis allé vers beIN que le contraire. C'était une époque, c'est vrai, où pour la première fois dans ma carrière j'ai ressenti qu'il y allait avoir un grand vide. On pense qu'on est à l'abri, et les gens te disent : "ne peux pas être sans rien". Mais on s'aperçoit qu'on peut être sans rien, qui qu'on soit sur cette planète dans le journalisme, que ce soit dans le journalisme sportif ou ailleurs. En voyant ce précipice arriver petit à petit, j'ai contacté Charles Biétry, donc c'est un peu différent. Il m'a tout de suite dit que je ne serais pas le commentateur vedette de la chaîne, mais que évidement je pourrais apprendre aux jeunes, que je pourrais faire des choses etc? Charles Biétry a engagé dans le même temps Christophe Josse, et immédiatement j'ai demandé des éclaircissements à Charles Biétry sur des attributions de matchs, et de fonctions etc... Ce qui me semblait normal. »

« Charles Biétry a dégoupillé »

C'est là que les choses se sont gâtées, explique l'ancien journaliste de Canal Plus, aujourd'hui consultant pour la chaîne sport365. « Tout à coup j'ai reçu des textos insultants, violents et méchants. Je pense que je peux le dire aujourd'hui aux gens qui ne le savent pas. Je pense que Charles a dégoupillé à mon encontre, et j'ai été profondément affecté du fait que c'était quelqu'un qui m'avait lancé dans ma carrière de journaliste sportif. On est tous très anti-injustice, ce qui est normal. Charles Biétry a été profondément injuste et méchant à mon égard. Je n'oublierai jamais ce qu'il m'a fait, et ce qu'il m'a dit. Ça a suffi pour ne pas que j'y aille et pour surtout qu'il me dégoute de la personne qu'il est. » L'émission Sport Médias, présentée par Thierry Clopeau, est en première diffusion le jeudi de 20h00 à 20h30 et rediffusée tous les jours de 20h à 20h30. L'invité de la semaine prochaine est Julien Cazarre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant