Mediapart lance son «WikiLeaks»

le
0
Le site d'information fondé par Edwy Plenel a mis en ligne FrenchLeaks, un site qui invite les citoyens à envoyer des documents compromettants.

Pour son anniversaire, Mediapart jette un nouveau pavé dans la mare en lançant FenchLeaks, un site d'accès gratuit destiné à mettre à la disposition du public les documents révélés dans le cadre des enquêtes du site (affaires Bettencourt et Karachi par exemple) et à permettre aux citoyens de transmettre des documents qui, après vérification et validation, seront à leur tour mis en ligne.

«Wikileaks, qui est partenaire du projet, voit d'un bon oeil cette initiative, a indiqué Edwy Plenel, qui a pu rencontrer le fondateur du célèbre site Julian Assange. Il y a trop de secrets qui protègent des corruptions et des situations injustifiées.»

Sur le plan économique, le pari est gagné. Le site d'informations a arrêté de perdre de l'argent en septembre 2010. Edwy Plenel, ancien directeur du Monde , s'est félicité que son modèle de «pure player» payant puisse atteindre la profitabilité dès cette année. «Nous faisons la démonstration qu'un site d'informations pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant