Médecins : les disparités régionales s'accentuent

le
0
INFOGRAPHIE - Le nombre total de médecins demeure stable en France mais leur répartition sur l'ensemble du territoire est inégale. L'atlas de l'Ordre des médecins recense les régions qui attirent et celles qui se vident.

La France compte en 2013 215.865 médecins, généralistes et spécialistes confondus, révèle la troisième édition des Atlas régionaux de la démographie médicale présentés jeudi par l'Odre des médecins. Ces effectifs sont en très légère hausse par rapport à 2007 (+0,9%), ce qui peut rassurer après des années de tendance à la baisse. Néanmoins, cette relative stabilité masque un accroissement des inégalités entre les régions ou les départements, voire à un niveau encore plus local.

Ces atlas révèlent les régions qui séduisent les professions médicales, avec une forte progression enregistrée en Bretagne (3,7%) ou en Rhône-Alpes (4,2%). À l'inverse, l'Ile-de-France est la région où la décrue est la plus forte (-4,2%), devant le Centre (-2,3%...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant