Médecins : deux syndicats appellent à prolonger la grève début janvier

le
7
Médecins : deux syndicats appellent à prolonger la grève début janvier
Médecins : deux syndicats appellent à prolonger la grève début janvier

Médecins généralistes et spécialistes ont entamé lundi leur deuxième semaine de grève qui devait s'arrêter mercredi. Ils ont été rejoints par les 1000 urgentistes de SOS Médecins. Les médecins revendiquent une grève massive : entre 40 et 80% des généralistes devraient fermer dans les trois jours à venir, selon MG-France (syndicat de généralistes). Avec les spécialistes, la participation dépasse les 80%, selon la CSMF, autre principal syndicat. 

La ministre de la Santé Marisol Touraine doit recevoir le 12 janvier des représentants de généralistes, mais d'ores et déjà le syndicat MG-France appelle à la fermeture des cabinets le 6 janvier. A son tour, le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) appelle généralistes et spécialistes à continuer leur action en se ralliant aux mouvements de fermetures des cabinets les 5 et 6 janvier, initiés par les cliniques privées et par MG-France. L'objectif est de maintenir «l'unité syndicale pour préserver notre système de soins», explique le SML. Eric Henry, le président de ce syndicat, demande à ce que «le projet de loi santé soit désormais réécrit et conduit par le Premier ministre».

SOS Médecins évoque des Urgences en «saturation». Depuis le début du mouvement, le ministère de la Santé affirme qu'il n'y a «aucune affluence anormale dans les services d'urgence». Ces derniers «ne peuvent pas faire face, sinon on ne serait pas réquisitionné à tour de bras», rétorque Dominique Ringard, président de SOS Médecins, décrivant des urgences localement «au bord du gouffre» et «en saturation». «Selon les secteurs, il a pu y avoir des coups de chaud, soit vendredi matin», «soit samedi matin», assure François Braun, président de SAMU-Urgences de France. A Paris, selon lui, les SAMU de l'AP-HP n'ont pas ressenti d'effet. En revanche, à Pontoise, il y a eu une augmentation de l'activité, de même qu'à Nantes ou Angoulême, et à Dijon la situation est restée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mardi 30 déc 2014 à 04:26

    Touraine ! Il faut préparer cartons et valises... La fête est finie !

  • frk987 le lundi 29 déc 2014 à 18:34

    Je viens des urgences pour accompagner une vieille dame de 92 ans, ma voisine, c'est la cour des miracles, si elle sort dans 24h ça frisera le miracle !!! Des chariots pleins les couloirs, des lits improvisés dans chaque coin....A voir, même l'Afrique ne peut faire pire.

  • bsdm le lundi 29 déc 2014 à 18:14

    Le 115 est saturé ,le 15 est sous tension ,tout vatres bien madame la marquise !

  • frk987 le lundi 29 déc 2014 à 17:18

    Son surnom à point nommé est Marie-Folle, ..ce n'est pas un hasard !!!!

  • M4760237 le lundi 29 déc 2014 à 15:42

    Pourtant, Madame la Ministre disait que tout allait bien. Qu'on pouvait dormir tranquille, qu'elle allait étouffer ce mouvement social. On n'y comprend plus rien. Elle a dû se croire sous Staline.

  • janaliz le lundi 29 déc 2014 à 14:13

    touraine aurait-elle menti ?

  • M8252219 le lundi 29 déc 2014 à 14:01

    Mettre en place la TVA sociale,tous en bénéficient tous doivent participer à son financement.réduction de moitié du nombre des députés,plafonnement et fiscalisation de tous leurs revenus, indemnités et avantages.Suppression du sénat.suppression des statuts et régimes spéciaux.la retraite à 65 ans pour TOUS.39hs travaillées par semaine TOUS.3jrs de carence en arrêt maladie pour TOUS.