Médecine : les généralistes et les spécialistes en grève du 24 au 31 décembre

le
1
Médecine : les généralistes et les spécialistes en grève du 24 au 31 décembre
Médecine : les généralistes et les spécialistes en grève du 24 au 31 décembre

Un conseil : évitez d'être malade entre la 24 et le 31 décembre. Alors qu'un appel à la grève a déjà été lancé par les médecins généralistes, les spécialistes (cardiologue, pédiatre, Orl,...) ont décidé, ce mercredi, de se joindre à ce mouvement pour dénoncer le projet de loi santé qui devrait être débattu début 2015 à l'Assemblée nationale. 

«La coupe est pleine tant pour les généralistes que pour les spécialistes, parce qu'ils ne se retrouvent pas dans ce projet de loi que va organiser bureaucratiquement la médecine de ville», a lancé Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicaux médicaux français sur Europe 1. Selon lui, les médecins ne sont pas d'accord avec le tiers payant obligatoire. «C'est un mécanisme coûteux qui va leur prendre du temps, ajoute-t-il. Plus globalement, les médecins assistent à un démembrement de leur métier, on vient de le voir récemment, avec la vaccination confiée aux pharmaciens. Nous donnons deux mois au gouvernement pour ouvrir des négociations pour revoir l'ensemble du dispositif. Ce n'est pas une grève vacances, c'est une grève qui donne le temps au gouvernement de s'engager dans un vrai dialogue avec les médecins.»

Si 75% des cabinets médicaux devraient être fermés pendant cette période, la loi oblige la mise en place d'un système de garde pour les urgences.

Les grandes lignes du projet de loi

Prévention

- Possibilité pour les parents de choisir un médecin traitant, généraliste ou pédiatre, pour un enfant de moins de 16 ans.

- Instauration d'un parcours éducatif en santé de la maternelle au lycée.

- Outil permettant d'informer sur la qualité nutritionnelle des produits alimentaires industriels.

- Dispositions sur la réduction du tabagisme, dont l'instauration d'un paquet neutre et l'interdiction de la cigarette électronique dans les lieux publics.

- Mesures pour prévenir l'alcoolisme chez les jeunes.

- Accès à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 5 nov 2014 à 11:35

    Ils ont bien raison...ils préparent leur semaine de vacances de fin d'année !;;;