MECELEC : MECELEC : Résultats annuels 2013

le
0
  • Mise en œuvre de la stratégie industrielle à moyen terme
  • Chiffre d'affaires conforme aux objectifs mais résultats impactés par le contexte économique et des éléments exceptionnels
  • Amélioration du fonds de roulement
  • Tendances de résultats plus favorables attendues en 2014

Les éléments financiers ci-dessous ont été arrêtés par le Conseil d'Administration du 30 avril 2014. Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées ; le rapport de certification sera émis après vérification de l'ensemble des documents juridiques.

2013, UNE ANNEE DE RESTRUCTURATION INDUSTRIELLE

MECELEC a lancé, au début de 2013, deux mesures importantes pour recentrer les activités du groupe et réduire ses coûts fixes.

En premier lieu, le site de FABREGUES, qui produisait armoires et enveloppes en Composite Ciment Verre a été cédé au groupe BONNA SABLA. Cette cession a permis de centrer MECELEC sur la transformation des thermoplastiques et des composites thermodurcissables.

En second lieu, le site de VONGES, qui faisait partie du groupe depuis 2003 a été fermé et ses moyens de production transférés sur les sites de MAUVES et de SAINT GEOIRS. Cette opération a de multiples conséquences :

  • Elle permet une réduction des coûts fixes de près de 2,5 M€
  • Elle diversifie l'activité du site de MAUVES et réduit sa dépendance à la fabrication de coffrets

Pour accueillir 3 presses de 1250 à 2000 tonnes, un robot et un centre d'usinage, MECELEC a racheté à la Communauté de Communes du Tournonais un bâtiment situé sur le tènement de MAUVES et qui avait été cédé en 2006. L'investissement, comprenant à la fois le transfert et les travaux de génie civil, a été légèrement supérieur à 2M€. Outre cet investissement, ce projet a entraîné des charges non récurrentes d'environ 1,2 M€ sur l'exercice 2013.

Le nouvel atelier, en fonctionnement depuis le mois de Janvier 2014, permet d'assurer la production de pièces pour des clients tels que NERGECO, LIGIER, MICROCAR et EVOBUS.

OBJECTIF DE CHIFFRE D'AFFAIRES ATTEINT, MAIS RESULTAT DEGRADE

Le CA consolidé de MECELEC en 2013 a atteint 43,6 M€ en baisse de 4,1% à périmètre courant. Le résultat opérationnel courant est une perte de 3,6 M€, compensée en partie par la plus-value réalisée par la vente pour un montant de 5,3 M€ des bâtiments de MAUVES et de ST AGREVE au groupe franco-belge SEDAINE. Le résultat net part du groupe s'inscrit ainsi à -1,3 M€ contre -0,2 M€ en 2012. Les performances de MECELEC par segments d'activité ont été contrastées et expliquent ces résultats.

FORTE BAISSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES RESEAUX

Le ralentissement de la construction de logements individuels, en chute de 11% sur l'année, a fortement affecté le segment réseaux en baisse de 26,1% sur l'exercice à périmètre constant (hors sortie de FABREGUES du périmètre de consolidation).

Cette baisse de plus de 6 M€ a eu un impact majeur sur le résultat de MECELEC, en dépit des mesures de réductions de dépenses qui ont été prises au cours de l'année.

Après le renouvellement à la fin de 2012, de ses principaux marchés pour les coffrets de raccordement au réseau électrique, en direct ou en groupement avec NEXANS, MECELEC a obtenu en fin d'année 2013 le renouvellement des marchés pour les coffrets Gaz.

HAUSSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES INDUSTRIE ; FAIBLE PRODUCTIVITE DU SITE DE CHAMBERY

En revanche, le segment Industrie a poursuivi un rythme de développement soutenu à +22,9% sur l'exercice dont +11,1% à périmètre constant soit une progression de près de 5M€. Cette performance a été dopée par la forte demande de bus et de camions à la norme Euro 5, dont la commercialisation a cessé dans l'Union Européenne au 31 décembre 2013.

Malheureusement le site de CHAMBERY, principal bénéficiaire de cette demande, a rencontré de grandes difficultés pour y répondre de façon efficace. Le climat social difficile avait conduit à la mise en place d'un Plan de Sauvegarde de l'Emploi en 2012, ce qui avait décalé à 2013 les mesures de réorganisation opérationnelle. Le site a dû recourir massivement à la main d'œuvre temporaire ce qui, associé à des niveaux de prix faibles, a conduit à un résultat fortement négatif.

BONNE PERFORMANCE DE LA FILIALE ROUMAINE

MECELEC PLASTICS COMPOZIT continue de contribuer de façon positive au résultat du groupe MECELEC, avec un chiffre d'affaires de 946 K€ et un résultat net de 196 K€.

COMPTE DE RESULTATS DETAILLES

Compte de résultat consolidé (en K€) 31/12/2013 31/12/2012
Chiffres d'affaires 43 598 45 452
Résultat opérationnel courant - 3 570 - 1 477
Résultat opérationnel 36 - 709
Résultat net - 1 296 - 243
Part du Groupe - 1 299 - 245
Résultat de base par action en euros - 0.41 - 0.08
Compte de résultat MECELEC SA (en K€) 31/12/2013 31/12/2012
Chiffres d'affaires 31 909 37 661
Résultat d'exploitation - 2 480 98
Résultat courant avant impôts - 4 574 233
Résultat net - 1 796 544

AMELIORATION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT

Tableau consolidé des flux de trésorerie 31/12/2013 31/12/2012
Marge brute d'autofinancement des sociétés intégrées - 2 209  390
Flux net de trésorerie généré par l'activité 74 - 654
Investissements - 1 696  -1 762
Flux net de trésorerie liés aux opérations d'investissement - 1 467  -2 224
Emission d'emprunts 3 716 372
Remboursement d'emprunts - 1 415 -267
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement 2 136 -27
Variation de trésorerie 752 -2 902

MECELEC est sortie de la procédure de sauvegarde en Avril 2013 en remboursant les derniers créanciers pour un montant total de 1,4 M€. Cette opération ainsi que les investissements évoqués ci-dessus, pèsent pour 3,2 M€ en 2013 ; ils ont été financés par une combinaison d'emprunts bancaires à hauteur de 2 M€ et d'un apport en compte courant des actionnaires à hauteur de 1,2 M€. MECELEC a également bénéficié d'un pré-financement du CICE pour 250 K€.

La sortie de sauvegarde a permis d'améliorer le crédit accordé par les fournisseurs, ce qui, accompagné d'une gestion rigoureuse des stocks a permis de réduire le BFR de plus de 700K€.

Au total la trésorerie a connu sur l'exercice une variation positive de 752 K€.

Le prix de la vente des bâtiments vendus au groupe SEDAINE, soit 5,3 M€, a été perçu au 1er trimestre 2014, ce qui a permis de conforter la trésorerie.

PERSPECTIVES 2014

MECELEC prévoit pour 2014 un chiffre d'affaires de 37 M€, en baisse de 6,6 M€ par rapport à 2013 avec une stabilité ou une légère baisse pour le segment Réseaux, à l'exception des abris pour compteur d'eau dont la progression devrait s'accélérer. Le chiffre d'affaires du segment Industrie devrait connaître une forte baisse en raison de l'arrêt programmé des véhicules Euro 5.

Grâce aux mesures de réorganisation mises en œuvre en 2013, qui seront poursuivies en 2014, MECELEC prévoit un résultat à l'équilibre.

Le niveau d'activité du 1er trimestre confirme ces tendances.

EMISSION D'OBLIGATIONS CONVERTIBLES

MECELEC envisage de réaliser au début du 3e trimestre 2014, une émission d'obligations convertibles, pour un montant d'environ 15 M€. Les conditions envisagées sont les suivantes. Les OC seront émises à 3 €, avec une maturité de 5 ans et pourront être converties après une période d'attente de 24 mois ; leur taux est de 0% mais elles seront assorties de Bons de Souscription d'Action avec un prix d'exercice de 4€ et une maturité de 5 ans également. Une partie de l'émission sera garantie par le groupe SEDAINE et par certains actionnaires de MECELEC.

Cette émission d'OC, soumise au visa de l'AMF, fera l'objet au préalable d'un prospectus. Elle renforcera la structure du bilan de MECELEC et lui permettra de poursuivre les efforts de rationalisation et de développement commercial mais aussi d'accélérer les programmes de R&D et de réaliser des opérations de croissance externe.

ELIGIBILITE AU PEA PME

MECELEC annonce qu'elle remplit les conditions d'éligibilité au PEA-PME mis en place par le décret du 4 Mars 2014.

DOCUMENT DE REFERENCE 2013

MECELEC publiera son document de référence dans le courant du mois de mai 2014.

A PROPOS DE MECELEC :

Créée en 1934, MECELEC était à l'origine un spécialiste de l'équipement de réseaux électriques. A la fin des années 50, la société a choisi le polyester pour la fabrication de matériels de raccordement électriques, jusque-là en métal.

MECELEC est aujourd'hui un industriel spécialiste des matériaux composites et des plastiques dont l'activité se déploie sur deux segments de marché :

  • INDUSTRIE - MECELEC a développé de fortes compétences techniques et industrielles dans la transformation des composites thermodurcissables et dans l'injection des thermoplastiques. Cette activité a été renforcée par la création du site de St Agrève (1984), l'acquisition de l'activité NOBEL COMPOSITES (2003), puis par celles de SADAC (2011) et de SOTIRA 73 (2012).
  • RESEAUX - MECELEC est un des rares acteurs du marché à offrir une gamme complète d'équipements de raccordement entre des réseaux publics (électrique, télécoms, gaz et eau) et leurs clients.

MECELEC a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 43,6 M€ (2013) et compte environ 315 salariés. Son implantation principale est en région Rhône Alpes : Mauves et Saint-Agrève (Ardèche), Saint-Etienne de Saint-Geoirs (Isère) et Chambéry (Savoie); elle possède un établissement en Roumanie à Cluj-Napoca.

La société est cotée sur l'Euronext Paris compartiment C. Code ISIN : FR0000061244 - MCLC.

CONTACTS :

ACTUS LYON : Amalia NAVEIRA / Relations analystes/investisseurs 04 72 18 04 92 anaveira@actus.fr

MECELEC : Michel-Pierre DELOCHE / Président Directeur Général 04 78 95 98 22 mp.deloche@mecelec.fr

 

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

  31/12/13 31/12/12
Chiffres d'affaires 43 598 45 452
Achats consommés - 20 663 - 22 057
Charges de personnel - 12 942 - 12 586
Charges externes - 10 803 - 9 836
Impôts et taxes - 916 - 954
Amortissements, provisions et pertes de valeur - 1 753 - 1 427
Autres produits 27 11
Autres charges - 118 - 80
Résultat opérationnel courant - 3 570 - 1 477
Autres produits opérationnels 5 889 1 090
Autres charges opérationnelles - 2283 - 322
Résultat opérationnel 36 - 709
Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie 23 70
Coût de l'endettement financier brut - 467 - 503
Coût de l'endettement financier net - 444 - 433
Autres produits et charges financiers - 4 -
Charge (-) / Produit (+) d'impôt -884 899
Résultat net des activités poursuivies - 1 296 - 243
Résultat net d'impôt des activités abandonnées    
Résultat net - 1 296 - 243
Part du Groupe - 1 299 - 245
Intérêts ne donnant pas le contrôle 3 2
Résultat de base par action en euros -0.41 - 0.08
Résultat dilué par actions en euros -0.41 - 0.08

 (en milliers d'euros)

 

ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE CONSOLIDEE

ACTIF 31/12/13 31/12/12
Immobilisations incorporelles 915 1 294
Immobilisations corporelles 5 535 5 697
Autres actifs financiers 152 257
Actifs d'impôts différés 1 422 2 171
Total actifs non courants 8 024 9 420
Stock et en-cours 4 491 5 587
Clients et comptes rattachés 8 743 9 425
Actifs d'impôts exigibles - -
Autres créances et comptes de régularisations 7 238 1 231
Trésorerie et équivalents trésorerie 1 219 1 408
Total actifs courants 21 691 17 651
TOTAL DES ACTIFS 29 715 27 071

(en milliers d'euros)

PASSIF 31/12/13 31/12/12
Capital émis 9 632 9 632
Autres réserves - 1 338 - 1 076
Part du groupe dans les résultats - 1 299 - 245
Capitaux propres - part du groupe 6 995 8 310
Intérêts ne donnant pas le contrôle 6 3
Total capitaux propres 7 001 8 313
Emprunts portant intérêts 1 480 535
Autres dettes financières 1 429 985
Provisions LT (IFC) 1 476 1 661
Fournisseurs « sauvegarde » - 298
Autres dettes « sauvegarde » - 452
Passifs d'impôts différés 137 -
Total passifs non courants 4 522 3 932
Emprunts portant intérêt 7 929 7 963
Provisions à CT 208 20
Fournisseurs & autres créditeurs 10 055 6 747
Fournisseurs « sauvegarde » - 96
Passifs d'impôts exigibles - -
Total passifs courants 18 192 14 826
TOTAL DES CAPITAUX PROPRES ET DES PASSIFS 29 715 27 071

(en milliers d'euros)

 

TABLEAU CONSOLIDE DES FLUX DE TRESORERIE

  31/12/13 31/12/12
Résultat avant impôts des sociétés intégrées - 412 -1 142
Intérêts ne donnant pas le contrôle 3  
Produits / Charges financières 444 433
Impôt sur les résultats payé / crédit d'impôt 88 88
Elimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité :    
  • Badwill
- -381
  • CHAMBERY Incidence nette sur réduction de prix
- 43
  • Dotations et reprises/amortissements et provisions
1 619 1 365
  • Plus-values de cession
- 3 951 -16
Marge brute d'autofinancement des sociétés intégrées - 2 209  390
Variation des actifs et passifs d'exploitation 2 283 -1 044
Flux net de trésorerie généré par l'activité 74 - 654
Investissements - 1 696  -1 762
Acquisition de CHAMBERY en 2012 - - 406
Cessions d'immobilisations (cf VI.10.1) 211 25
Variation des créances financières 18 -81
Intérêts reçus - -
Flux net de trésorerie liés aux opérations d'investissement - 1 467  -2 224
Augmentations / diminutions de capital - -
Emission d'emprunts 3 716 372
Remboursement d'emprunts - 1 415 -267
Intérêts versés - 165 -132
Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement 2 136 -27
Ecart de conversion 9 3
Variation de trésorerie 752 -2 902
Trésorerie et équivalent à l'ouverture - 6 377 - 3 475
Trésorerie et équivalent à la clôture - 5 625 - 6 377

(en milliers d'euros)

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-35755-cp-mecelec-300414.pdf
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant