Me Fisher : «Toute grande défense repose sur la vérité»

le
0
INTERVIEW - Le ténor du barreau new-yorkais critique la stratégie choisie par les avocats de Dominique Strauss-Kahn.

Avec quarante-trois ans de pratique du droit criminel derrière lui, le pénaliste américain Ivan Fisher est l'un des ténors du barreau de New York. Il a été avocat de la défense dans de grands procès, comme celui de la «French Connection» ou celui du «banquier du Vatican» Michele Sindona, dans les années 1980.

LE FIGARO. - L'audience d'aujourd'hui est-elle décisive ?

Ivan FISHER. - Par la voix de son avocat, Dominique Strauss-Kahn va probablement annoncer à la Cour qu'il plaide non coupable. Attention: dans notre droit, ce n'est pas une assertion d'innocence. À ce moment de la procédure, cela signifie seulement que la défense utilise son droit de contester les allégations de l'accusation. Dès lors, le bureau du procureur doit livrer à la défense les informations cruciales en sa possession. À New York, cela se fait par la transmission à la défense du VDF («voluntary disclosure form», littéralement, «formulaire de révélation volontaire»).

Dans ce document

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant