Me Brafman, l'avocat des affaires difficiles

le
0
PORTRAIT - Puff Daddy, Jay-Z ou encore Michael Jackson : l'avocat de Dominique Strauss-Kahn est rompu aux combats judiciaires très médiatiques. Réputé coriace, l'homme a un parcours étonnant.

Dans les quartiers huppés new-yorkais, il se murmure qu'il est utile d'avoir son numéro dans ses favoris en cas de gros pépin. Pas étonnant qu'avec une telle réputation, Dominique Strauss-Kahn ait choisi Benjamin Brafman pour assurer sa défense. Il est, pour l'y aider, accompagné d'un autre ténor du barreau, William Taylor, qui officie à Washington et qui est une connaissance de longue date de l'ancien ministre.

Le cas du directeur du FMI semble être taillé sur mesure pour Benjamin Brafman. Un client connu, une affaire sensible, la presse internationale suspendue à chacune de ses déclarations : autant de situations que l'homme, âgé de 62 ans, connaît bien. Selon ses adversaires, c'est d'ailleurs quand la situation devient très compliquée que cet avocat - du haut de son 1m67 - donne le meilleur de lui-même.

Pourtant, rien ne le prédestinait à une si brillante carrière. Sauf peut-être son bagout et son attrait des paillettes. Juif orthodoxe, fils de survivants de l'H

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant