McLaren : Ron Dennis écarté par les actionnaires

le
0
McLaren : Ron Dennis écarté par les actionnaires
McLaren : Ron Dennis écarté par les actionnaires

Après 35 ans à la tête du groupe McLaren et, donc de l’écurie du même nom, Ron Dennis a vu les actionnaires lui imposer de quitter son poste de président directeur-général du groupe.

Une page se tourne dans l’histoire de l’écurie de F1 McLaren et dans le groupe McLaren dans son ensemble. Après 35 ans à la présidence, Ron Dennis a vu les actionnaires du groupe automobile britannique lui intimer l’ordre de quitter son poste avec effet immédiat. A 69 ans, l’historique dirigeant de McLaren avait tenté de déjouer une première tentative de le déloger en justice, mais sans succès et le couperet est tombé ce mardi. Le fonds d’investissement bahreïnien Mumtalakat, actionnaire à 50% de McLaren, a convaincu Mansour Ojjeh et le groupe TAG, tenant 25% du capital du groupe, de faire partir un Ron Dennis dont le style de direction ne convenait plus. Dans un communiqué, Ron Dennis, qui détient les 25% restants du capital de McLaren et qui assure vouloir garder ses parts, a confié être « déçu » d’une éviction dont les raisons sont « entièrement fausses » à ses yeux.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant