McLaren : Les médecins craignent une perforation des poumons pour Alonso

le
0

Après son terrible accident au Grand Prix d'Australie il y a une dizaine de jours, Fernando Alonso, qui souffre d'une côte cassée, n'a pas été autorisé à participer au GP de Bahreïn. L'Espagnol pourrait même manquer le GP de Chine puisque les médecins redoutent la perforation d'un poumon.

Le choc subi par Fernando Alonso en Australie avait laissé craindre le pire. Si le pilote de l'écurie McLaren s'en est sorti avec une côte cassée et une grosse frayeur, l'Espagnol n'est pas encore tout à fait prêt pour remonter dans une monoplace.

Présent en conférence de presse jeudi, l'ancien pilote de la Scuderia Ferrari a affirmé qu'il acceptait la décision de la FIA, qui ne l'a pas autorisé à prendre le départ à Bahreïn. « J'ai essayé de courir à Bahreïn jusqu'à la dernière minute », a expliqué le champion du monde 2005 et 2006. Mais l'Espagnol a précisé que les derniers examens médicaux passés avaient laissé percevoir quelques inquiétudes : « Un scanner a toutefois révélé que j'avais une côte cassée. La fracture est presque réparée, mais les médecins craignent qu'un autre crash violent pourrait provoquer une perforation du poumon ».

Cette nouvelle information a poussé la FIA à retarder le retour aux affaires de Fernando Alonso. Ce dernier ne s'en est d'ailleurs pas plaint : « Il n'est pas certain que je participe à 100% au GP de Chine dans deux semaines. La sécurité avant tout... » Malgré tout, le pilot ibère restera à Bahreïn pour épauler et soutenir son remplaçant, Stoffel Vandoorne.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant