McLaren : L'écurie s'impatiente pour Alonso

le
0
McLaren : L'écurie s'impatiente pour Alonso
McLaren : L'écurie s'impatiente pour Alonso
Par la voix de son directeur de course, Eric Boullier, McLaren a mis la pression sur Fernando Alonso, qui n'a toujours pas apposé sa signature au bas du contrat proposé par l'écurie britannique. Un ultimatum a été fixé au pilote espagnol.

Un coup de pression signé McLaren. Proche d'un accord avec l'écurie britannique en vue de la saison prochaine, d'après les informations de la BBC, Fernando Alonso n'a toujours paraphé la proposition de contrat. Une situation qui exaspère Eric Boullier. « Entre le Brésil et Abou Dhabi, nous voulons une réponse de Fernando. Autrement, nous devrons envisager une solution alternative », indique le directeur de course de chez McLaren dans des propos rapportés par Bild. Cette situation d'attente pénalise autant Ferrari, qui ne peut officialiser la signature de Sebastian Vettel en remplacement du pilote espagnol, que McLaren, bloqué dans sa quête de sponsors pour la saison prochaine.

Mais les négociations entre Alonso et la firme britannique achoppent sur des détails, dont la durée du contrat. « Nous avons eu des discussions constructives avec lui, il conviendrait parfaitement à notre équipe, assure Boullier. Cependant, nous voulons une solution à long terme, sur trois ans, et pas seulement un bail d'une saison. » Sauf qu'Alonso serait réticent à s'engager sur une si longue période. Pourquoi ? Parce que McLaren sera motorisé par Honda en 2015, et non plus par Mercedes, ce qui entraîne son lot d'incertitudes. Alonso songe aussi au baquet qui pourrait se libérer en 2015 en cas de départ de Lewis Hamilton. Bref, le flou reste épais autour de l'avenir du double champion du monde de Formule 1.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant