McLaren-Honda : Pas de gain de puissance à Montréal

le
0
McLaren-Honda : Pas de gain de puissance à Montréal
McLaren-Honda : Pas de gain de puissance à Montréal

Alors que, comme Ferrari, Honda va profiter du Grand Prix du Canada pour lancer une version revue de son moteur, le focus du motoriste japonais a été sur la fiabilité de son ensemble, selon Autosport.

Alors que la saison 2014 avait vu les motoristes dans l’impossibilité de faire évoluer leur groupe propulseur, la donne a changé en 2015. En raison d’un vide réglementaire, la FIA a autorisé les motoristes à faire évoluer leur moteur durant toute la saison avec un système de « jetons ». Jusqu’au Grand Prix de Monaco, aucun des quatre motoristes présents en F1 n’avait fait évoluer sensiblement son groupe propulseur. Mais, pour le Grand Prix du Canada, Ferrari et Honda ont fait le choix d’introduire une version revue de leur V6 turbo hybride.

Si on attend de la Scuderia une amélioration des performances de l’ensemble, Honda se serait concentré exclusivement sur la fiabilité de son moteur à l’architecture fondamentalement différente de celle de ses concurrents, et donc aux soucis propres liés à la performance et à la fiabilité. Selon le magazine britannique Autosport, le motoriste japonais a utilisé deux des neuf jetons à sa disposition, contre trois pour Ferrari sur un total de 10 disponibles, un gain de performance pourrait être vu lors de la prochaine manche du championnat du monde de F1, le Grand Prix d’Autriche.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant