McIlroy-Woods, le duel tant attendu

le
0
McIlroy-Woods, le duel tant attendu
McIlroy-Woods, le duel tant attendu

Si proches, si loin? Rory McIlroy et Tiger Woods. Le premier est jeune (23 ans), le second achève déjà, à 36 ans, sa seizième saison sur le circuit PGA. L?un est Européen, l?autre est Américain. Le Nord-Irlandais ne cesse d?impressionner alors que « Le Tigre » se remet de deux saisons apocalyptiques autant sur le plan sportif que personnel. Mais les deux hommes partagent un énorme point commun : le talent. Passés pro au même âge (18 ans), Woods avait 20 ans quand il a remporté son premier Majeur, McIlroy 21 ans? Et aujourd?hui, voilà les deux hommes aux deux premières places mondiales.

Voilà pourquoi il est impossible de ne pas les comparer, même pour les autres joueurs du circuit. « Il est un nouveau Tiger Woods. Même si Tiger reste Tiger ! Alors c'est vrai que tout le monde aimerait les voir s'affronter en Ryder Cup », confiait en conférence de presse Jim Furyk. Voilà peut-être pourquoi Tiger Woods et Rory McIlroy rêvent eux aussi de s?affronter dimanche, lors de la dernière journée. « ?J?aimerais jouer contre lui en ouverture et lui botter les fesses?, avait confié en riant le Nord-Irlandais dans un entretien accordé au Times il y a quelques jours. Ce serait vraiment amusant. L'atmosphère serait absolument incroyable.» Car malgré l?incessante comparaison et la rivalité inhérente à ce sport, les deux hommes s?apprécient : « Tiger est moins sérieux qu?on ne le pense. Je commence à bien le connaître, poursuit le n°1 mondial. Il me raille à propos de ma taille. Il n'arrête pas de me demander "Sérieusement, combien tu mesures ?" Je lui réponds : "1m80". Et il me répond : "Oui mais sans les cheveux, c'est plutôt 1m75 non ? Mais bon je lui rends la pareille sur son âge ou sur le fait qu'il commence à perdre ses cheveux... »

Woods n'a jamais brillé en Ryder Cup

Mais une fois que la compétition aura commencé, plus question de rire. Une suprématie aussi bien continentale que personnelle sera en jeu. Blessé en 2008, Tiger Woods n?a plus gagné en Ryder Cup depuis 1999 et n?a jamais vraiment brillé dans cette compétition (13 victoires en 29 matchs). «? Je suis certainement responsable de cela. Je n?ai pas ramené autant de points que j?étais censé le faire ?», a reconnu l?Américain en conférence de presse. Mais sur un parcours du Medinah Country Club qu?il apprécie (il y a remporté deux Majeurs en 1999 et 2006), Woods entend bien rectifier le tir. D?autant qu?il semble transcendé par l?événement : « C'est si bon d'être ici. Jouer pour son pays et ses partenaires, c'est vraiment spécial. Ça vous donne une sorte de chaleur, qui vous prend dès le vendredi et monte de jour en jour. »

La donne n?est pas la même pour Rory McIlroy. S?il n?est pas un Rookie, le vainqueur de l?US PGA 2012 ne dispute que sa deuxième Ryder Cup. En 2010, il avait terminé avec un bilan d?une victoire, deux nuls et une défaite. Cette année, malgré son jeune âge, il devra gérer son statut de leader de la délégation européenne. Une pression supplémentaire que le joueur essaye d?évacuer : « Cette semaine, je ne suis pas le n°1 mondial. Je suis un joueur parmi une équipe de douze hommes. C?est tout. » Alors le duel tant attendu aura-t-il lieu ? La réponse est entre les mains des deux capitaines. Verdict dimanche.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant