McDonald's vend l'essentiel de ses actifs chinois pour $2,1 mds

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    HONG KONG, 9 janvier (Reuters) - McDonald's  MCD.N<\/a>  a vendu 
une participation majoritaire de ses actifs en Chine et à Hong 
Kong au fonds d'investissement Carlyle  CG.O<\/a>  et au conglomérat 
chinois CITIC Group pour un montant de 2,1 milliards de dollars 
(1,99 milliard d'euros). 
    Cet accord conclu pour une durée de 20 ans met fin à des 
mois de négociations entre la chaîne de restauration rapide et 
des fonds d'investissement. 
    Des partenaires locaux aideront à doper la croissance sur le 
marché de la deuxième économie mondiale à travers l'ouverture de 
nouveaux restaurants, particulièrement dans de plus petites 
villes qui devraient bénéficier d'une urbanisation croissante et 
de la hausse des revenus, a déclaré la chaîne de restauration 
rapide. 
    "McDonald's est à la peine au niveau mondial et n'a pas les 
moyens financiers et les ressources intellectuelles pour se 
concentrer sur la Chine", estime Shaun Rein, responsable chez 
China Market Reserch Group. 
    Le groupe possède plus de 2.400 restaurants en Chine 
continentale et quelque 240 restaurants à Hong Kong. Les 
nouveaux partenaires projettent d'en ouvrir 1.500 
supplémentaires d'ici cinq ans sur ces deux marchés.  
    Selon cet accord, CITIC détiendra environ 32% de l'activité, 
et sa filiale CITIC Capital, qui gère les fonds d'investissement 
et d'autres actifs alternatifs, en aura 20%. 
    Carlyle possédera 28% de l'actif tandis que McDonald's en 
conservera 20%, précisent les sociétés. 
    McDonald's, frappé par une série de scandales 
d'approvisionnement en Chine, souhaitait dégager au départ trois 
milliards de dollars de la cession de ces activités mais a 
finalement décidé de conserver une participation minoritaire 
pour bénéficier d'une exposition au marché chinois, rapporte une 
source ayant une connaissance directe de l'affaire.  
    Le groupe a annoncé en mars dernier une réorganisation de 
ses activités en Asie, cherchant des partenaires stratégiques en 
Chine, à Hong Kong et en Corée du Sud. La société a décidé de 
conserver son activité dans ce dernier pays. 
    McDonald's avait mandaté la banque Morgan Stanley MS.N pour 
la vente de quelque 2.400 restaurants en Chine et à Hong Kong. 
 
 (Elzio Barreto, Catherine Mallebay-Vacqueur, Juliette Rouillon 
pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant