McDonald's dément avoir fraudé le fisc français

le
0

Le géant américain du fast-food réfute avoir soustrait plus de deux milliards d'euros de chiffres d'affaires à l'impôt en les transférant à l'étranger.

«McDonald's France tient à rappeler que l'enseigne se conforme aux lois applicables en France». Le géant américain de fast-food a démenti «fermement» l'information de L'Express selon laquelle elle aurait soustrait plus de deux milliards d'euros de chiffre d'affaires à l'impôt en France. «Comme la plupart des grandes sociétés, McDonald's fait l'objet de demandes d'informations courantes de la part de l'inspection des finances publiques auxquelles l'enseigne a toujours pleinement collaboré», explique la société dans un communiqué.

D'après L'Express, qui cite «les services de Bercy», les 300 restaurants McDonald's franchisés en France versent leurs redevances à deux succursales du groupe ouvertes en janvier 2009 en Suisse et au Luxembourg, où l'impôt sur les bénéfices est plus faible. Or, «selo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant